top of page

Comment bien vivre ses règles avec l'Ayurvéda ?

Rendez-vous banal pour certaines, période douloureuse pour d’autres : de nombreuses femmes voient leur quotidien perturbé à l'arrivée des règles avec des symptômes prémenstruels (sautes d’humeur, nausées, ballonnements…) comment bien vivre ses règles avec l'Ayurvéda ?


Corps d'une femme se tenant le ventre douloureusement

Les règles, un processus naturel


Le phénomène des règles est un processus biologique qui implique l’action des organes reproducteurs féminins, des hormones ainsi que du système nerveux. Ce phénomène naturel rend la femme apte à concevoir et se produit tout au long de sa vie jusqu’à la période de la ménopause.


Une fois par mois, l’endomètre (les parois qui tapissent l’utérus), s’épaissit pour accueillir une éventuelle grossesse. Si l’œuf n’est pas fécondé, l’ovule ainsi qu’une partie de l’endomètre se détachent de l’utérus pour produire des saignements : ce sont les règles.


La perte de sang sert à régénérer les parois de l’endomètre pour le cycle suivant mais aussi à rejeter les déchets que le corps n’a plus besoin. Vécue comme une phase de purification, ces quelques jours de nettoyage demandent beaucoup d’énergie à la femme, raison pour laquelle il est important d’apporter une oreille attentive à son corps pendant cette période.


Comment fonctionne le cycle menstruel ?


Femme se tenant par terre d'une manière douloureuse

Pour vivre en harmonie avec ses règles, il est important d’apprendre à mieux connaître son corps en commençant par identifier son type de cycle. Le cycle menstruel s’étale entre 21 et 35 jours et la durée varie selon les femmes. Pour calculer la durée de son cycle, il suffit de partir du premier jour de ses règles et de calculer les jours qui s’écoulent jusqu’au premier jour de règles du mois suivant, on obtient ainsi la durée de son cycle féminin. (Il peut être intéressant de tenir un journal de bord pour vérifier chaque mois si le cycle est régulier.)


Le cycle menstruel se compose de trois phases :


- La phase folliculaire : c’est la phase qui débute pendant les saignements et qui dure jusqu’à l’ovulation.


- La phase ovulatoire : c’est le stade où l’ovule se libère dans les trompes pour être fécondé.


- La phase lutéale : c’est la période pendant laquelle les parois de l’utérus préparent le nid pour accueillir une éventuelle grossesse.


Quels symptômes avant les règles ?


Sous l’influence des hormones, la femme va rencontrer différents changements qui vont intervenir pendant toute la durée de son cycle :


- Une hausse de la libido

- Une augmentation de la transpiration

- De la sensibilité au niveau de la poitrine

- Un sommeil et un mental plus agité

- Des douleurs au niveau des cuisses, des lombaires et de l’abdomen


Comment savoir si mes règles sont normales ?


Tous les mois, les femmes vivent une expérience personnelle avec leurs règles. Il est important de savoir reconnaître les signes d’un bon fonctionnement pour évaluer la qualité de ses menstruations :


- Un cycle régulier se situe entre 21 et 35 jours.

- Les règles durent généralement entre 3 à 7 jours.

- La texture du sang n’est pas collante.

- Le sang est de couleur rouge vive. (ni trop clair ni trop foncée)

- Il n’y a pas de douleurs, pas de caillots ou de brûlures pendant les saignements.

- La quantité de sang évacuée n’est ni trop faible, ni trop abondante (on perd l’équivalent d’une petite tasse à café, ce sont les sécrétions qui font augmenter le volume des pertes et les rendent plus importantes.)


5 conseils ayurvédiques pendant les règles


Femme se courbant vers l'avant devant un lit

Dans l’Ayurvéda, la phase des règles est dominée par Vata, l’énergie du mouvement. C’est une période qui va générer des perturbations avec le flux descendant du sang et qui va demander à la femme de ralentir le rythme pour aller chercher plus d’ancrage, de stabilité et de mobilité que ce soit physique ou émotionnel.


Pendant la phase de saignements, la femme va concentrer la plupart de son énergie à l’élimination du sang, c’est pourquoi elle va rencontrer une diminution de sa capacité de digestion.


Pour éviter de perturber son organisme, l’Ayurvéda recommande d’adopter une hygiène de qualité qui aura pour objectif de ne pas fatiguer davantage son corps, d’éviter les douleurs accommodantes liées aux règles, mais aussi d’empêcher la formation de toxines.


1. Favorisez une alimentation de qualité : consommez des fruits et des légumes de saison, fraîchement préparé. Privilégiez des saveurs douces comme le riz au lait, l’orge ou le millet à consommer chaud. Cuisinez avec du beurre clarifié (en petite quantité pour faciliter la digestion) cela va permettre de régénérer la qualité de l’utérus. Éviter la nourriture transformée, les produits en conserve et la nourriture animale qui est plus longue à digérer. (la digestion étant ralentie pendant cette période, la consommation de viande risque de générer des toxines.)


2. Consommez des tisanes aux épices : faites bouillir des graines de cumin ou de coriandre dans de l’eau et buvez-les en tisanes pendant la journée : elles vont aider à purifier l’utérus en éliminant plus facilement l’endomètre ce qui aura pour effet de diminuer les douleurs menstruelles. Cela peut paraître évident mais pensez également à vous hydrater et à boire de l’eau à température du corps.


3. Évitez de sursolliciter vos sens : il est bon de garder à l’esprit que tout ce qui va générer du mouvement en excès sera source de déséquilibre chez la femme pendant cette période. Dans la mesure du possible, Il sera bon d’éviter l’activité sportive intense, les déplacements intempestifs et l’utilisation excessive des écrans.


4. Éloignez-vous de la négativité : des émotions perturbées peuvent être source de douleurs dans le bas du ventre, il est important de préserver votre santé mentale, pour cela, essayer de ne pas subir vos règles et imposez-vous des limites : éviter les conflits, éloignez-vous des personnes toxiques au travail et tenter de mettre votre stress de côté pendant cette période.


5. Appuyez sur pause : il est essentiel de trouver des moments pour appuyer sur pause. Aujourd’hui, le temps est une denrée rare, mais chaque femme doit pouvoir réussir à se mettre en arrêt, même quelques minutes. Essayez de trouver des moments pour vous et ne vous découragez pas, tentez de maintenir un bon équilibre entre le repos et les activités qui rythment votre journée pour votre bien-être personnel.


Si vous constatez des changements, des irrégularités ou des symptômes anormaux pendant vos règles, n’hésitez pas à consulter un médecin pour vérifier que tout va bien, c’est important 🫶



Comments


bottom of page